Fondé en 1995, après quelques expériences de collaboration des différents membres, l’Ensemble proposait un programme de base axé sur les chants de pèlerins de St-Jacques-de-Compostelle, d’où son nom.

En parallèle, le groupe s’est attaché à la présentation du codex Calixtinus, du codex Las Huelgas, des Cantigas de Santa Maria, du Llibre Vermell de Montserrat, des Laudari de Cortona et de Firenze, de plusieurs drames liturgiques en France, et, bien sûr, de chants de trouvères et troubadours; en complément, l’Ensemble a interprété le plain chant en s’efforçant de restituer le style et la prononciation propre au siècle et à la région présentés, selon les dernières recherches musicologiques.

Toutes les autres pièces présentées font l’objet d’une étude préalable sur le manuscrit le plus ancien, alors que les instruments présentés ont été construits selon les modèles iconographiques connus. La direction artistique fut assurée par JMC.

L’ensemble, formé par Olivier Bettens, Jean Hémard, Susanna Valina, Bertrand Blondet, Thierry Engel et Jean-Marie Curti, connut une intense activité, et participa à diverses actions dans plusieurs pays, notamment en Belgique. La présentation intégrale du Gieus de Robin et de Marion sur le parvis de l’église d’Hermance, avec danse, dans les décors de Dominique Bovy, représente un moment fort de ses productions. Il a cessé peu à peu son activité dans les premières années de 2010.