Voici l’opéra le plus connu de Franz Curti, japonaiserie à la mode représentée un peu partout et 30 fois au Met de New York, que Puccini a peut-être vue à Londres.

On remarquera en vitrine l’admirable page de couverture de la partition, à la feuille d’or, due à un ami de Franz, originaire de Meissen près de Dresden, Wolfgang von Kirchbach, dont le descendant Friedrich anime actuellement le Domaine de la Garde à Bourg-en-Bresse.

Suivent de larges extraits de cet opéra donné en version de concert en 2005 au Victoria Hall de Genève.