Première grande oeuvre de Franz Curti à Dresden, cette cantate fut très appréciée, semble-t-il, et le compositeur songea à la mettre en scène, ce qu’il n’eut pas l’occasion de faire.